AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

« Invité »

Invité




MessageSujet: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Mer 1 Fév - 19:28


Jules Aleksandr
& Khazars

Identité
...


ϟ Date de naissance : 26 Juin 1977
ϟ Sang : Sang mêlé mais personne ne le sait ou presque...
ϟ Particularité : Cicatrice de dix centimètres sur la hanche droite et un tatouage de cerf sur l'épaule.
ϟ Patronus : Cerf
ϟ Epouventard : Son père retuant sa mère
ϟ Baguette magique : 28,75 cm, bois de cerisier et cœur de dragon, légèrement flexible.
ϟ Animal de compagnie : Hiboux du nom de Flop et un chat Shazaam
ϟ Acteur sur avatar :Luke Grimes ϟ Jules A. Khazars
ϟ Code du règlement Ok By Severus
ϟ Est-ce un Scénari ? : Non
Crédit avatar: Rose


Caractère

« Jules ce n’est pas une personne ordinaire. Enfin, je ne sais pas si son caractère peut être compréhensible pour quelqu’un qui ne le connaît pas réellement. D’ailleurs, moi je suis avec lui depuis la première année et dans la même maison mais je ne le connais toujours pas réellement. Ce garçon est un mystère entier à lui seul. Je peux tenter de vous expliquer un peu plus ce phénomène. Mais il est possible qu’à des moments je me contredise car il se contredit dans son caractère lui même, je vous dis, il est particulier.

Jules est un garçon assez froid et tendu, ce n’est pas le gars qui va toujours vous titillez pour savoir quelle note vous avez eu au dernier contrôle. Non, il va plutôt vous demander si vous y étiez et s’il est possible qu’il ait le cours. Il ne sèche pas et il est extrêmement bon en cours mais je ne sais pas à quoi il pense, il ne prend que rarement le cours, il doit préférer écouter ce que dis le prof ou sinon il a de long rêve. Quand il a des questions, elles sont souvent assez inattendues parce que personne ne s’attend à l’entendre parler mais aussi parce qu’elles sont pile sur le cours et parfois même sur ce que le prof va faire après. Il bluff tout le monde et même les profs. Mais au fond il doit y avoir quelque chose, peut être qu’il n’est qu’un focus mais moi je pense qu’il est beaucoup plus malin que ça, c’est quelqu’un d’intelligent…

En même temps, Jules ce n’est pas qu’une tête, parce que bon, Jules Khazars, c’est tout de même Jules Khazars, il est un peu comme son père, quand il passe quelque part, tout le monde le regarde, tout le monde l’attend. Il est juste magnifique, super bien « foutu », excusez moi de l’expression mais moi j’adore vraiment cet homme. Toutes les filles rêves de l’avoir dans leur lit et pas mal de garçon rêve de lui ressembler. Il a juste une assurance sans faille, il ne montre rien passer, c’est un garçon plus que mystérieux et je peux vous dire que ça attire énormément. En même temps parfois il en profite. Tout le monde le sait, il n’est plus puceau depuis longtemps et il ne prend pas les plus moches. Normal, quand on a toutes les filles à ses pieds on ne se contente pas de la pire, non ?

Enfin, je m’écarte, je ne vais tout de même pas tout vous révéler sur ce point là… Car oui, Jules est magnifique, Jules a une classe démesurée, Jules est ultra cultivé mais Jules reste Jules. Le gars mystérieux que personne ne comprend et qui est assez inaccessible. C’est vrai quoi. Il a un cercle d’ami, des gens avec qui il s’entend bien mais après c’est un gars tellement secret qu’on ne le connaît jamais totalement. Regardez, tout le monde pensait qu’il allait s’inscrire au tournoi des trois sorciers, il aurait forcément été pris mais il ne l’a pas fait. Comme si c’était rien pour lui, il n’a pas besoin de gagner la gloire éternelle, il a son père et son charisme fou.

Ce n’est pas un garçon fourbe comme beaucoup d’autre ici qui va faire des blagues vaseuses à un première année qui serait bien incapable de se défendre. S’il a quelque chose contre vous, il viendra vous le dire directement ou sinon vous serez qu’il vous arrivera quelque chose, mais il ne fera jamais rien à plus petit que soi, sauf si vraiment la personne l’a cherché, je l’ai vu faire quelque chose de vache genre cinq fois depuis le début de notre scolarité, mais à chaque fois ce n’est pas beau à voir car il est plutôt malin et très futé donc on ne le dupe pas comme ça mais lui si…

Par contre, comme je vous le disais, Jules est quelqu’un d’assez froid, beaucoup de gens on peur de l’approcher parce que bon, c’est comme s’il avait un aura vraiment puissant autour de lui, alors qu’il est comme tout le monde, non ? Bref, j’en reviens à ce que je disais. Il doit faire peur à certain, surtout au plus jeune car j’en vois parfois qui change de chemin en le voyant arriver. Il peut aussi être très solitaire, c’est un gars bien mais il peut facilement passer une journée seul, je pense que ça ne le gène pas. Mais il a aussi des amis, et avec eux il sourit et ces moments sont juste magiques, il a un sourire de fou ! Enfin, enfin, comme je le disais, ses ennemis sont presque que des jaloux et les autres sont des amis ou des gens comme ça. Mais il ne prend rien à la légère.

Ce garçon sportif et qui en fait rêver plus d’une peut se la jouer branleur mais en vrai, je sais qu’il a un cœur sensible, une vie difficile et que ce sera un vrai papa poule, ça se voit juste quand il peut protéger un premier année… Après tout, c’est un « je m’en foutiste », on aurait presque l’impression qu’il tient tête à son père ou quelque chose dans ce genre, comme si c’était un rebelle après tout…» Alban Noran, Dirigeant de son fan club…



Histoire

« Maman ! ». Le petit n’avait pas quatre mais les terreurs nocturnes étaient encore là et ne le lâchaient pas. Il avait ces démons qui le poursuivaient toutes les nuits. Il se mit en position assise d’un trait, le cœur allaitant, la sueur au front, la respiration coupée et les larmes aux yeux. Il faisait toutes les nuits les mêmes terreurs, depuis deux ans maintenant, et il n’y pouvait rien. Personne n’y pouvait rien, cela devait juste passer, il devait juste oublier ce qu’il voyait, penser à autre chose mais c’était simple de le lui dire, il aurait bien voulu voir les autres vivant ce qu’il vivait la nuit. Les sanglots ne pouvaient s’arrêter, la fièvre montait et lorsque Madame Khazars prit son fils dans les bras, les larmes tombèrent. Il la sera de ses petits bras, il ne voulait pas qu’elle le quitte, elle était à lui, c’était sa maman à lui et à personne d’autre, il était le seul à pouvoir la prendre ainsi dans ses bras mais cela ne lui suffisait pas. Toutes les nuits c’était pour elle qu’il avait peur. Ce n’est qu’au bout de trois heures qu’il réussit à se calmer et cela se passait toutes les nuits ou presque. Toutes ses nuits où sa mère se levait pour rester avec son bébé et toutes ses nuits où elle le prenait dans ses bras pour le calmer et lui promettre que tout irai bien, et que de toute manière il y avait son père pour les protéger…


Aleksander Khazars était un homme qui avait tout alors qu’il était partit de rien ou presque. Cet homme était né dans une famille de sang pur qui commençait à perdre sa richesse, son sang pur était la seule chose noble qui restait à cette famille, enfin ils avaient aussi leur réputation, celle d’homme et de femme ignobles qui étaient des tueurs à gage, mais pas de simple tueur à gage vu qu’ils étaient sorciers. Ils acceptaient n’importe quel contrat tant qu’il y avait de l’argent à la clé. Bien sur, le jeune Aleksander suivit une formation pour devenir comme le reste de sa famille, un tueur froid et sans cœur. Il apprit la magie noir à Dumstrung et repartit pour l’Angleterre son cycle scolaire fini. Il fit un seul contrat en tant que tueur à gage, celui de tuer l’ensemble de sa famille. Il voulait remettre un nom à sa famille, faire d’elle quelque chose de pure et d’intense, une famille à l’apogée du monde qui n’obéirait à rien ni personne même pas à cet homme qui se prenait pour le seigneur des ténèbres, cet homme qui n’avait même pas la trempe de venir lui demander d’entrer dans ses rangs par lui-même. Même s’il était pro sang-pur, il ne comptait avoir personne au-dessus de lui, ce jeune homme était juste avide de pouvoir et plein de charisme, un don de famille qui venait surement avec la vue de la mort.

Le jeune Khazars rencontra un soir, une femme plus belle que n’importe laquelle, pour lui, elle descendait juste du ciel. Trois mois plus tard, il la demanda en mariage étant sur de lui, que le sang de sa bien aimée était pure, cela n’aurait pas pu être autrement. C’est ainsi que la famille Khazars recommençait son apogée. L’homme était invité à toutes les soirées mondaines et pour cause, en trois ans, il avait reprit la plus grande société sorcière anglaise. Son ambition le menait rapidement au sommet, il savait que tant qu’il voulait le meilleur, il aurait le meilleur. Il ne pensait qu’au sommet, rien d’autre ne le préoccuper sauf une chose, il lui fallait un héritier, sinon, sans ça, tout ce qu’il aurait fait n’aurait servit à rien. C’est pour cela que le jour où sa femme lui apprit la « bonne nouvelle », il fut heureux mais pas de la façon dont un père est heureux quand il apprend qu’il va le devenir, plus comme une victoire.

C’est ainsi que naquit le petit Jules Aleksander Khazars, digne héritier de son père, futur dirigeant d’une lignée de sang pur respectée et aimée. Oui, la famille Khazars était à présent aimée, tout le monde pensait que cet homme était un visionnaire, un magicien charismatique, mais il était juste beau parleur et manipulateur. Il avait atteint le sommet de la gloire et maintenant, il avait un fils qui plus tard devra lui succéder. Jules grandit donc dans une richesse la plus totale, avec l’amour de sa mère et la méchanceté de son père. Ce n’était pas un jeu, et dès que l’enfant faisait une erreur, il était rapidement corrigé par son paternel. Il supportait tout, tant que ça ne touchait pas à sa mère, elle était son bijou, elle le rassurait toutes ses nuits de terreur. Mais lui il savait que quelque chose de mal allait se passer, et les enfants ont très souvent raison…


L’été de ses onze ans, il reçut la lettre de Poudlard, non sans surprise. Son père aurait préféré que son fils aille dans l’école de magie noire mais sa femme avait réussi à le convaincre. Jules irait à Poudlard. La sortie au chemin de traverse, fut la plus bel que Jules se rappel, même s’il savait que son père jouait le jeu du père parfait et adorable, cela lui allait tant qu’il ne se prenait pas de coup. Il eut même le droit à une chouette, blanche avec des taches noires du nom de Flop – le bruit qu’elle fit en tombant la première fois que Jules la vit – et un chat noir aux pattes blanches qui porte le nom de Shazaam. L’enfant était aux anges, en plus son père lui avait acheté un nouveau balai, le tout dernier mis sur le marché, même s’il n’avait pas le droit d’avoir son balai en première année, il l’aurait pour la maison. C’était mieux qu’un anniversaire, c’était sa véritable rentrée dans le monde magique. En même temps ce n’était que le début de l’été, et encore beaucoup de choses pouvaient arriver…


C’était un mercredi soir, un soir de pleine lune, un soir où il ne faisait pas bon d’être dehors. Le ciel était vide de nuage et à Londres, dans la maison des Khazars, le son montait. Aleksander venait d’apprendre que le sang de sa femme n’était pas pur, qu’elle était de sang mêlé, ce qui faisait aussi de son fils un sang mêlé, un garçon indigne d’avoir son sang dans les veines. Il en voulait à sa femme de ne jamais lui avoir dit, mais en réalité, il ne lui avait jamais demandé, ce qui faisait qu’elle ne lui avait jamais menti. Il était dans une rage folle, Jules regardait la scène du haut des escaliers, les larmes aux yeux, il ne voulait pas voir cela. Quand son père leva la main, il ouvrit de grands yeux et dévala les marches pour se mettre devant. Il ne voulait pas que son père frappe sa mère, qu’il commette l’irréparable parce que même si c’était un homme horrible, il restait son père. Pour une fois, la magie ne fut pas utilisée dans la maison noire, mais l’enfant fut propulsé par le bras de son père sur un mur. Le choc fut assez violant et le mur se brisa. Sa mère se releva, empêcha son mari de s’approcher de son fils et prit un coup qui l’envoya dans une autre pièce. Jules les larmes sur les joues, accourut vers sa mère, le souffle coupé. « Jules, ne te laisse pas faire par ton père, devient un homme puissant, ce n’est pas parce que ton sang n’est pas totalement pur que tu es un homme impur… Je t’aime mon bébé. ». Il ne comprit pas tout de suite, la scène était trop rapide pour lui, mais sa mère perdit la vie dans ses bras. Il ne voyait plus clair à cause des larmes. Mais il partit en courant, sans s’arrêter pendant une bonne demi-heure. Cela ne pouvait pas se passer maintenant, il ne pouvait pas avoir fait ça. Sa mère était morte, et elle ne serait plus jamais là. Tout s’était passé comme dans ses terreurs nocturnes, comme il le voyait depuis dix ans.

Il s’écroula sur le sol et ce n’est qu’à ce moment là qu’il ressenti la douleur à la hanche. Il avait une entaille sur le côté droit d’une dizaine de centimètres profonde d’au moins trois centimètres. Il revit rapidement la scène contre le mur et se rappela d’un coup de son père qui finalement était plus proche que ce qu’il pensait. Ce n’était pas le mur qui avait fait ça mais bien un sort, le seul jetait lors de la « bataille ». Il ne pouvait plus bouger, surement trop de sang perdu, trop de douleur après la mort de sa mère, il ne pouvait tout simplement plus faire un seul geste. Le lendemain, son père vint le récupérer, l’amener à Sainte Mangouste beaucoup plus calme que la nuit. Au dessus du lit de son fils il prononça quelques mots qui n’avaient rien de très bons… « Fiston, personne ne sera ta véritable identité, le fait que tu es le sang impur sera caché, tu représenteras la famille, te marieras avec une jeune femme de sang pur et me fera des petits enfants puissants. Tu ne me décevras plus, tu seras ma marionnette, je serais tes pensés, n’oublies pas que tu es à moi. ».


Cela fait maintenant six ans que tout cela c’est passé, Jules détestes toujours autant son père mais dois jouer le jeu tant qu’il n’est pas assez fort pour le vaincre. Il le hait et cela est toujours très dur pour lui de voir des élèves toujours à fond sur cet homme qui a dissimuler la mort de sa femme et emprisonner trois jeunes innocents à sa place. Cet homme qui le manipule depuis tout ce temps, qui croit diriger les pensés de son fils mais qui pourtant n’est rien d’autre qu’un tirant. Jules n’aime pas le fait que tant d’élèves l’idolâtre grâce à son père, il voudrait juste être discret, et être comme tous les autres étudiants normaux de cette école. Comme avoir une copine qu’il voudrait réellement, qu’il aimerait totalement, mais son père l’en empêche et cela devient vraiment dur pour le jeune homme qui se sent oppressé par un homme qui est bien trop puissant.



Dernière édition par Jules A. Khazars le Dim 5 Fév - 12:59, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar

« Hermione J. Granger »

♦ Élève ϟ Gryffondor



Age : 22
Messages : 246
(c) Moonswolf044219
Baguette : Bois de vigne, ventricule de coeur de dragon, 27,8 cm, rigide.
Camp : Ordre du Phénix
Maison : Gryffondor
Patronus : Loutre argentée

particularités : Aucune

MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Mer 1 Fév - 20:16

Bienvenue parmis nous ! 26
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Invité »

Invité




MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Mer 1 Fév - 20:21

Merci 10
Revenir en haut Aller en bas

« Invité »

Invité




MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Jeu 2 Fév - 7:04

Bienvenue sur Polynectar =)
Revenir en haut Aller en bas

« Invité »

Invité




MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Jeu 2 Fév - 7:35

Merci 11
Revenir en haut Aller en bas
avatar

« Severus T. Rogue »

♦ Admin ϟ Professeur de potions, directeur de Serpentard, mangemort et membre de l'ordre.



Age : 32
Messages : 170

Baguette : 29cm, bois de lierre, rigide, ventricule de cœur de dragon.
Camp : les deux
Maison : Serpentard
Patronus : une biche

particularités : Informulés, Occlumens, Legilimens

MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Jeu 2 Fév - 8:19

Bienvenue sur Polynectar !
Le code du règlement est validé.
Bon courage pour le reste de ta fiche et n'hésite pas en cas de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

« Invité »

Invité




MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Jeu 2 Fév - 9:40

Bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas

« Invité »

Invité




MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Jeu 2 Fév - 20:28

Merci 32

Edit du 5/2 à 0:08: normalement je fini dans la journée Smile
Revenir en haut Aller en bas

« Invité »

Invité




MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Dim 5 Fév - 13:00

Voici, je pense avoir fini ma fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
avatar

« Polynectar RPG »

♦ Admin ϟ personnage non joué.



Messages : 269
Camp : Fondateur
Maison : aucune
Patronus : aucun

particularités : PNJ

MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Lun 6 Fév - 19:06

Il est donc temps de passer à la validation de ta fiche.
Je n'ai rien de particulier à dire a propos du caractère.

Pour la partie histoire :
Citation :
un don de famille qui venait surement avec la vue de la mort.
En fait, c'est tout bête, je ne comprend pas ce passage lol.

Sinon à part quelques petites fautes par ci par là je n'ai pas d'autre choses à redire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polynectar.forumgratuit.org

« Invité »

Invité




MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Mar 7 Fév - 18:00

C'est le charisme, le petit don de famille :p
Revenir en haut Aller en bas
avatar

« Polynectar RPG »

♦ Admin ϟ personnage non joué.



Messages : 269
Camp : Fondateur
Maison : aucune
Patronus : aucun

particularités : PNJ

MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Mar 7 Fév - 19:04

Je t'envoie donc dans la maison Serpentard !
Je réserve ton avatar de ce pas.
Puisque ton personnage a plus de seize ans, il peut utiliser les sortilèges informulés.

Amuses toi bien sur le forum et n'hésites pas en cas de question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://polynectar.forumgratuit.org

« Invité »

Invité




MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   Mar 7 Fév - 19:39

Merci beaucoup Smile
Revenir en haut Aller en bas

« Contenu sponsorisé »





MessageSujet: Re: Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jules Aleksandr Khazars ❦ "Mais moi je me ris du danger "

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif
» Ah non, mais c'est quoi, ça?!?! (pv Saria J. Drakoya) [Abandonné ]
» Ce n'est pas la beauté de la femme qui ensorcelle, mais sa noblesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Polynectar ::  :: Présentations :: Anciennes fiches-